La Donna Barocca

Baroque au féminin

  • Programme
  • Distribution
  • Présentation
  • Mention

La Donna Barocca

Baroque au féminin

Francesca Caccini
« Chi desia » (Canzonette)

Barbara Strozzi
L’Eraclito amoroso (Lamento)

Francesca Caccini
« Fresche aurette » (Canzonette)

Marco Uccellini
Sonate seconda « Luciminia contenta » op.4 : Adagio, presto, adagio, presto, adagio

Antonia Bembo
Air « Ah, que l’absence »

Barbara Strozzi
« Mie pensieri » (Aria extrait de l’op.6)

Antonia Bembo
Lamento della Vergine

Isabella Leonarda
Sonata Dodecima
: Adagio, allegro e presto, Vivave e largo, Spiritoso

Barbara Strozzi
« Lagrime mie » (Lamento)

Isabella Leonarda
Sonata Dodecima
Aria Allegro, Veloce

Barbara Strozzi
La Vendetta (Canzonette)

Heather Newhouse, soprano
Sayaka Shinoda, violon
Aude Walker-Viry, violoncelle
Nicolas Muzy, théorbe et guitare
Franck-Emmanuel Comte, clavecin et direction

Effectif :

Version chambriste : 3 artistes (soprano, violoncelle, théorbe)
Effectif complet : 5 artistes (soprano, violon, violoncelle, clavecin, théorbe)

Dans le cadre du projet Baroque au féminin, Le Concert de l’Hostel Dieu s’intéresse aux compositrices italiennes dans un programme intitulé La Donna Barocca. Au XVIIème siècle, l’Italie connaît une véritable floraison de compositrices. Si certaines, comme Isabella Leonarda, ont accès à l’éducation musicale au couvent pour composer, l’Italie est aussi le pays des premières compositrices professionnelles assumées, telles que Barbara Strozzi (née il y a 400 ans), figure symbolique du génie musical vénitien, mais aussi Antonia Bembo et Francesca Caccini, toutes issues de familles intellectuelles et encouragées dans leur voie.

Gabrielle Oliveira Guyon

Agenda

17 sept. 2021
Festival Saon'Automne
Quincieux
La Donna Barocca
11 déc. 2022
Théâtre Piccolo
Châlon-sur-Saône
La Donna Barocca

17 mars 2023
Église Saint Martin Saint Augustin
Nice
La Donna Barocca
Panier