• Programme
  • Distribution
  • Présentation
  • Mention
  • Presse
  • Agenda

La Francesina

G.-F. Hændel :
– « Ouverture » Extraite de Semele
– « Nasconde l’usignol’ in alti rami il nido » Air de Deidamia extrait de Deidamia
– « Nè men con l’ombre d’infedeltà » Extrait de l’opéra Serse
– « My father!  Ah! » Air d’Iole extrait de Hercules
« Musette » Extrait de la « Sinfonia » de l’oratorio The Occasional Oratorio
– « In sweetest harmony they lived » Air de Michal extrait de Saul
– « Sinfonia : Allegro Postillons » Extrait de Belshazzar
« Và, perfido! quel cor mi tradirà » Air de Deidamia extrait de Deidamia
« What passion cannot music raise and quell! » Air extrait de l’Ode to St. Cecilia’s Day
– « Gavotte » et « Tamburino » Extraits de l’opéra Alcina
– « Myself I shall adore » Air de Semele extrait de Semele

Sophie Junker, soprano
Le Concert de l’Hostel Dieu
Franck-Emmanuel Comte, clavecin et direction
Pedro-Octavio Diaz, conseiller artistique

Effectif :
1 soliste, 10 instrumentistes (cordes, théorbe, clavecin)

Le portrait musical d’une grande cantatrice du XVIIIe siècle, muse de Georg Friedrich Hændel.

Curieux parcours que celui d’Elisabeth Duparc, née en France, formée en Italie et ayant trouvé la gloire à Londres. « La Francesina » a été une des dernières muses de Hændel alors qu’il abandonnait les fastes de l’opéra italien pour l’élévation spirituelle de l’oratorio. Il compose pour elle des rôles majeurs et principalement des airs « de rossignol ». La plupart de ses contemporains louaient le timbre et l’agilité de sa warbling voice (voix de fauvette). Dans ce programme allant de l’opéra à l’oratorio, la soprano belge Sophie Junker rend hommage à « La Francesina » et explore la collaboration qui la lia à Hændel pendant une décennie. Elle sera la Nuova Francesina qui répondra à la Duparc avec la même énergie dans son fastueux répertoire.

Pedro-Octavio Diaz, conseiller artistique

En partenariat avec Parnassus Arts Productions et le label Aparté.

INTERNATIONAL CLASSICAL MUSIC AWARDS 2021 – 01/2021
« Dans l’ensemble, l’un des plus beaux exemples de chant baroque de ces dernières années. »

OPERA MAGAZINE – 11/2020 – Mehdi Mahdavi
« L’élan irrésistible de la vocalise, l’intrépide limpidité du suraigu, la fantaisie ébouriffante de l’ornementation suscitent une joie, mêlée de gratitude et d’émotion, qui nous a tiré des larmes. »

CLASSICA – 11/2020 – Jérémie Bigorie
« L’art de Sophie Junker évolue à une autre altitude que celui du rossignol « sur de hautes branches » évoqué dans Deidamia : sa voix pulpeuse, ses vocalises jamais mécaniques choisissent de faire naître l’émotion plutôt que la surprise […]. »

RESMUSICA – 25/10/2020 – Pierre Degott
« Sophie Junker est une véritable révélation […]. À ses cotés, Le Concert de l’Hostel Dieu est admirable également, emporté par la direction ciselée de Franck-Emmanuel Comte. »

CLASSIQUE HD – 23/10/2020 – Nicolas Roberge
« Une voix en pleine grâce et en totale symbiose avec les musiciens. Le répertoire est superbe, c’est un très bel hommage à Händel. À ne pas manquer ! »

FORUM OPERA – 19/10/2020 – Yvan Beuvard
« Fraîcheur et tonicité juvénile, virtuosité pétillante, mais aussi profondeur, émotion, donnent à ce récital l’éclat d’un bijou précieux. »

FRANCE MUSIQUE – 5/10/2020 – Émilie Munera
« Sophie Junker se joue de toutes les difficultés, de toutes les vocalises. Un timbre superbe […], une technique irréprochable, une voix légère, chaleureuse et séduisante. […] C’est tout naturellement que c’est notre Disque du jour. »

Agenda

9 nov. 2021
Namur (Belgique)
Institut royal supérieur de musique et de pédagogie
La Francesina
14 nov. 2021
Tournon
Festival Vochora
La Francesina
21 nov. 2021
Dortmund (Allemagne)
Klangvokal Musikfestival
La Francesina
18 juin 2022
Bayreuth (Allemagne)
Bayreuth Baroque Opera Festival
La Francesina
25 juin 2022
Bruxelles (Belgique)
Festival Musiq3
La Francesina
Panier
Retour haut de page