Axelle Verner, mezzo-soprano

→ Retrouvez Axelle Verner avec Le Concert de l’Hostel Dieu dans : L’Affaire Bach

Danseuse, dessinatrice et grande curieuse, c’est par ses différents arts qu’Axelle Verner nourrit sa pratique du chant et recherche une grande palette de couleurs vocales. Diplômée de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, puis du Conservatoire national supérieur de musique de Lyon dans la classe de chant-musiques anciennes de Robert Expert, elle est actuellement en perfectionnement au Pôle lyrique d’excellence de Cécile de Boever. Axelle Verner gagne le troisième prix du Concours international de chant baroque de Froville en 2019. Elle se produit régulièrement en tant que soliste avec de nombreux ensembles comme La Tempête (S.-P. Bestion), Les Kapsber’girls (A. Imbs), La Capella Sanctae Crucis (T. Simas Freire), Vox Cantoris (J.-C. Candau), le Concerto Soave (J.-M. Aymes), Correspondances (S. Daucé), Le Concert de l’Hostel Dieu (F.-E. Comte).

En tant que peintre, Axelle Verner aime mélanger les genres et crée des récitals où l’art vocal se mêle aux arts graphiques (Le Fil d’Ariane, amphithéâtre de l’Opéra de Lyon ; récital de master au CNSMDL). Avec le Concerto Soave, elle chante le rôle de Nunzia dans La Libération de Ruggiero, (Francesca Caccini). Par le biais du CNSMD de Lyon, Axelle Verner est Ottavia dans Le Couronnement de Poppée (Monteverdi) et Didon dans l’opéra Didon et Enée (Purcell). Également chercheuse, elle travaille en partenariat avec un doctorant en linguistique et une doctorante en musicologie autour de l’édition musicale à la Renaissance. Avec ce trio, elle participe à plusieurs colloques et séminaires (Séminaire de métrique générale à la Sorbonne, Colloque de Morimondo en Italie…).