• Programme
  • Distribution
  • Présentation
  • Écouter
  • Versions
  • Agenda

Dolce Follia

Tarquinio Merula
« Su la cetra amorosa » (ciaccona)

Henry de Bailly
« Yo soy la locura » (air de cour)

Antonio Sartorio
« Quando voglio », (air extrait de l’opéra Cesare in Egitto)

Antonio Vivaldi
Sonate en ré mineur, variations sur « La Follia » RV 63

Antonio Vivaldi
« Sento in seno », (air extrait de Tieteberga, RV 737)

Santiago de Murcia
Tarantelas, extrait du Codex Salivar (Mexico)

Anonyme
Tarentelles napolitaines instrumentales

Anonyme
Donna Isabella, (canzone napolitane)

Antonio Vivaldi
Sonate en trio RV 73, n° 1, Op. 1, en sol mineur (Adagio, Capriccio, Gavotte)

Antonio Vivaldi
« Cum dederit », (air extrait du Nisi Dominus, RV 608)

Anonyme
La Carpinese, (tarentelle de la région des Pouilles)

Anonyme
Cachua Serranita, extrait du Codex Martines Compañon (Trujillo, Pérou)

Heather Newhouse, soprano
Le Concert de l'Hostel Dieu
Franck-Emmanuel Comte, clavecin, orgue et direction

Grégoire Durrande, bande son électro
Pascal Cacouault, ingénieur son
Antoine Hansberger, mise en lumière

Effectif  :
Version acoustique : 1 soliste, 7 instrumentistes (2 violons, violoncelle, contrebasse, théorbe, colascione, clavecin, percussions)

Version électro : 1 soliste, 7 instrumentistes (2 violons, violoncelle, contrebasse, théorbe, clavecin, percussions) + 1 ingénieur du son

D’origine portugaise, la follia est liée au monde populaire. Le principe qui fait son succès est simple : une basse répétée obstinément sur laquelle se construisent des variations. Adoptée par les italiens puis par l’Europe entière, elle évolue vers plus de virtuosité sous la plume de Corelli et de Vivaldi. Son esprit devient synonyme de créativité et de liberté.

Les musiques métissées de ce programme nous invitent à un voyage, de la péninsule ibérique au sud de l’Italie, aux sons des danses à basse obstinée telles que les follie et tarentelles dont le pouvoir hypnotique n’a d’égal que la folle énergie qui s’en dégage. Le répertoire raffiné des palais y côtoie celui des musiques populaires. Leur pouvoir hypnotique saura-t-il soigner la folie douce qui règne en vous ? À moins qu’elle ne l’attise.

Dolce Follia en vidéo

Écouter

Dolce Follia est inspiré du ballet Folia, co-créé avec Mourad Merzouki pour les Nuits de Fourvière. Ce programme est disponible dans deux versions qui conservent l’énergie, l’inventivité et l’inspiration chorégraphique :

  • Instruments baroque et électro : les instrumentistes jouent accompagnés de la bande son électro créée par Grégoire Durrande pour le ballet et qui participe à la magie du spectacle.
    sonorisation des 7 instrumentistes + 1 soliste
    système de diffusion sonore (partie électro)
    1 clavecin accordé en 415Hz
  • Instruments baroque sans électro
    Dans les salles avec une jauge supérieure à 250 places, sonorisation des 7 instrumentistes + 1 soliste
    1 clavecin accordé en 415Hz

Agenda

2 déc. 2022
Concerts Classiques
Épinal
Dolce Follia
Panier