Pergolèse, un autre Stabat Mater

C’est la restitution du manuscrit inédit du Stabat Mater, conservé à la Bibliothèque de Lyon, que Le Concert de l’Hostel Dieu interprète. Une version pour cinq solistes, qui dépasse le caractère éthéré que l’on connait si bien pour donner à l’œuvre une dimension dramatique et théâtrale exacerbée. Mêlées aux versets du Stabat Mater, polyphonies traditionnelles et tarentelles napolitaines envoûtantes plongent l’auditeur dans l’univers de la Semaine sainte à Naples où se côtoient, dans les églises et sur leurs parvis, musiques sacrées et musiques profanes. Une alternance qui souligne les liens entre l’héritage populaire du sud de l’Italie et le talent cosmopolite de Pergolèse.

16.00

Production : label : ICSM Records (Londres)
Enregistrement live : Festival Lyrique en Lyonnais, église de Chazelles-sur-Lyon
Prise de son : Jérôme Salord (Baroque & Plus)
Mastering : Ivo Varbanov (ISCM Records)
Visuel : La Pietà de Villeneuve-lès-Avignon (c. 1455) de Enguerrand Quarton

Heather Newhouse, soprano
Anthea Pichanick, contralto
Hugo Peraldo, ténor
Romain Bockler, baryton
Paul-Henry Vila, basse
François Costa et Claire Létoré, violons
Cécile Désier, alto
Annabelle Luis, violoncelle
Pierre Bats, basson et flûte à bec
Étienne Galletier, théorbe et guitare
Franck-Emmanuel Comte, orgue et direction

Panier
Retour haut de page