Floriane Gazagne, flûtes à bec et basson

Florian Gazagne commence la flûte à bec à l’âge de 6 ans à l’école de musique de Castelginest (Haute-Garonne). Il intègre le CNR de Toulouse à 13 ans dans la classe de Pierre Tillous et obtient sa médaille d’or quatre ans plus tard. Il entamera par la suite deux années de perfectionnement dans la classe de Marc Armengaud. Outre l’enseignement de ses professeurs, il rencontre à l’occasion de différents stages et master class Frédéric de Roos, Julien Martin, Michael Form, Rachel Brown, Walter Van Hauwe.

En 2008 il intègre le CNSMD de Lyon dans la classe de Pierre Hamon et obtiendra son master de flûte à bec mention Très bien en mai 2013. Tout en étant passionné de musique allant du Moyen-âge à l’époque baroque, Florian Gazagne s’intéresse tout particulièrement à la musique contemporaine et à la création. En mars 2011, il joue avec l’Orchestre national de France N’zah, une pièce pour grand orchestre de Benjamin Attahir, enregistrée pour France Musique.

Également bassoniste, il obtient au CRR de Lyon son prix de basson allemand à l’unanimité ainsi que son prix d’harmonie et de contrepoint et entre par la suite dans la classe de Carlo Colombo au CNSMD de Lyon. Il obtiendra son master mention Très bien à l’unanimité en juin 2017. Il profitera de ses études au CNSMD pour s’initier à l’apprentissage du basson baroque auprès de Laurent Le Chenadec.

Cette polyvalence lui permet de jouer dans divers ensembles aux répertoires variés : Correspondances, Caravansérail, Orchestre baroque de Toulouse, Orchestre de l’Opéra de Lyon, Le Concert de l’Hostel Dieu, Hespèrion XXI-Jordi Savall, Le Poème Harmonique…

Il est directeur artistique du Consort Brouillamini, ensemble de 5 flûtistes à bec et est également bassoniste et flûtiste à bec au sein de l’ensemble Il delirio fantastico dirigé par Vincent Bernhardt, ensemble avec lequel il a enregistré en 2015 un CD salué par la critique consacré aux Concerti da camera d’Antonio Vivaldi.