Description du projet

LA DONNA BAROCCA
STROZZI, CACCINI ET BEMBO

En savoir plus sur ce programme : cliquez ICI

————————————-
DISTRIBUTION

Heather Newhouse, soprano
Sayaka Shinoda, violon
Aude Walker-Viry, violoncelle
Nicolas Muzy, théorbe et guitare
Franck-Emmanuel Comte, clavecin et direction

Narratrice (écriture et voix off) : Gabrielle Oliveira-Guyon

————————————-
EXTRAITS MUSICAUX :
– Barbara Strozzi (1619-1677)
Lagrime mie, a che vi trattenete, Op. 7 n°4
– Antonia Bembo (1643-1715)
Lamento della Vergine
– Isabella Leonarda (1620-1704)
« Veloce », de la Sonata Duodecima,Op. 16, n° 12

————————————-
RÉALISATION

Images : Simon Bourrat
Montage : Florent de Gaudemar (de-gaudemarflorent.wixsite.com/panotprod)
Prise de son et mixage : Pascal Cacouault
Traduction : Delphine-Anne Rousseau / EDARo

————————————-

« Dans le cadre du projet Baroque au féminin, Le Concert de l’Hostel Dieu s’intéresse aux compositrices italiennes dans un programme intitulé La Donna Barocca. Au XVIIe siècle, l’Italie connaît une véritable floraison de compositrices. Si certaines, comme Isabella Leonarda, ont accès à l’éducation musicale au couvent pour composer, l’Italie est aussi le pays des premières compositrices professionnelles assumées, telles que Barbara Strozzi (née il y a 400 ans), figure symbolique du génie musical vénitien, mais aussi Antonia Bembo et Francesca Caccini, toutes issues de familles intellectuelles et encouragées dans leur voie ». Gabrielle Oliveira Guyon.

Vidéo réalisée avec le soutien de la Spedidam