Rémy Mathieu

Rémy Mathieu2018-06-15T10:44:46+00:00
concert-hostel-dieu-MATHIEU-Rémy-ténor-crédit-Chassignole

Mathieu Rémy, ténor

  • Études : Petits chanteurs de Monaco, CNSMD de Lyon
  • Membre du Studio de l’Opéra de Lyon de 2012 à 2014
  • Prix de la Révélation jeune artiste lyrique de l’ADAMI en 2013
  • Chante sous la direction de K. Ono, M. Minkowski, P. Arrivabeni…

Rémy Mathieu entre à l’âge de 7 ans dans la maîtrise des Petits chanteurs de Monaco et y reste 10 ans. À l’âge de 18 ans, il est admis au CNSMD de Lyon dans la classe de F. Pollet. Dans le cadre d’un échange ERASMUS, il intègre pour son Master la classe du ténor F. Araiza à Stuttgart.

Il fait ses premiers pas à l’opéra en 2012 dans La Cambiale di matrimonio de Rossini dans le rôle d’Eduardo à l’opéra de Versailles. Membre du Studio de l’Opéra de Lyon de 2012 à 2014, il se produit dans La Petite renarde rusée de Janacek (Moustique), dans Le Flûte enchantée de Mozart (Monostatos) et dans Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, mis en scène par C. Honoré sous la baguette de K. Ono. Il est encore étudiant lorsque O. Py l’engage sur la production de Claude, de Escaich et Badinter. La première mondiale a lieu à l’Opéra de Lyon et Rémy Mathieu y est remarqué par la presse et les professionnels.

En 2013, l’ADAMI décerne à Rémy Mathieu le prix de la Révélation jeune artiste lyrique. On retrouve ensuite Rémy Mathieu dans le rôle Laërte dans Hamlet de Thomas au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles sous la direction de Marc Minkowski et mis en scène par O. Py.

En 2014, il chante chante le rôle d’Auphide dans la production de Moise et Pharaon de Rossini, sous la baguette de P. Arrivabeni. Il se produit dans la Petite messe solennelle du même compositeur. Il est aussi le Comte Albert dans la Ville morte de Korngold à l’opéra de Nantes et de Nancy. En juin, il participe à l’émission télévisée « Musique en Fête » en direct des Chorégies d’Orange.

Au cours des prochaines saisons, Rémy Mathieu se produira dans les rôles de Roland, dans Les Chevaliers de la table ronde de Hervé, de Piquillo dans La Périchole de Offenbach, de Guiseppe dans La Traviata, du messager dans Aida de Verdi et de Siebel dans Faust de Gounod