Navid Abbassi, târ et chant iranien

Ayant une double culture franco-iranienne, Navid Abbassi apprend le chant traditionnel persan à son retour en France chez Jina Sarhangui dès l’âge de 16 ans. En parallèle de son cursus en chant, il part à la découverte des sonorités de son pays d’origine, en travaillant l’instrument emblématique de la musique savante persane qu’est le Târ auprès de Shermin Movaffaghi, lui même élève de maitre Mohammad Reza Lotfi. Il fait ainsi la rencontre de Maitre Djamchid Shemirani auprès de qui, il apprend les bases du Tonbak (percussion iranienne) au cours des master class. Ancien élève du Conservatoire national de Grenoble en piano et de l’université de Paris Sorbonne en musicologie, en parallèle de ses activités en tant que musiciens au sein de plusieurs ensembles de musique (musique du monde, musique pop/folk occidentale : Nazca), il est chef de chœur et anime des ateliers d’éveil musical pour les plus jeunes à Lyon.