PERGOLÈSE, UN AUTRE STABAT

/PERGOLÈSE, UN AUTRE STABAT
PERGOLÈSE, UN AUTRE STABAT2015-04-29T16:51:37+00:00

lundi 06 juillet 2015 - 20:30
Festival Lyly – Lyrique en lyonnais
Église - 7 rue de Lyon, Chazelles-sur-Lyon (42)

frestival lylyAu Festival Lyly – Lyrique en lyonnais

Il existe en Campanie une légende selon laquelle Pergolèse aurait composé son Stabat Mater après avoir été témoin d’une scène dramatique. Sur une place publique de Naples, une foule est rassemblée pour assister à un triste spectacle : un jeune larron est pendu par l’occupant espagnol pour avoir volé quelques pommes. Sa mère se tient à ses pieds, submergée par la douleur. Ainsi, l’œuvre célébrissime de Pergolèse ne serait-elle pas seulement le poème supra-expressif que l’on se plait à interpréter de nos jours. Certains dramatismes seraient atténués, quelques rudesses gommées… Afin d’en restituer l’esprit d’origine, Franck-Emmanuel Comte a imaginé une interprétation de l’œuvre de Pergolèse totalement nouvelle. Privilégiant une approche philologique du manuscrit, nous avons associé au Stabat Mater quelques polyphonies traditionnelles, chantées lors de la Semaine Sainte. Cette alternance met en avant l’expression première du texte et les contrastes violents, tout en soulignant les liens entre l’héritage populaire du sud de l’Italie et le talent cosmopolite de Pergolèse.

Heather Newhouse, soprano
Anthea Pichanick, mezzo-soprano
Hugo Peraldo, ténor
Romain Bockler, baryton
Paul Henry Vila, basse

Ensemble instrumental du Concert de l’Hostel Dieu
Franck-Emmanuel Comte, orgue et direction